Vous avez dit Chaville ?

Oui, après son inauguration à Paris, l’Orchestre des Jeunes d’Île-de-France se tourne pour sa première série vers les terres de sa première mission : l’Île-de-France. « Mozart vs. Jolivet » tournera donc dans trois villes de la région : Paris, d’abord, où le partenariat avec le conservatoire (rue de Madrid) se perpétue pour accueillir les répétitions et un concert ; Chaville, ensuite, dans la très belle salle de l’Atrium, centre culturel à la programmation éclectique ; Clamart, enfin, pour une action pédagogique au sein de son conservatoire.

On est là pour parler de Chaville ! Déjà, ça rigole pas :

Chaville, si vous l’ignorez, est une ville délicieuse entre Sèvres, Meudon et Versailles. Y jouer, c’est aller vers un public qui ne se rendra sans doute pas à Paris, et dont l’offre en musique classique de proximité se limite souvent à un ou deux concerts par an.

Il y a autre chose : entre deux concerts dans des auditoriums de conservatoires, celui à l’Atrium est pour nous l’occasion de nous affirmer sur la scène professionnelle. L’OJIF, pont entre les études et la carrière, entre la pédagogie et la profession, se doit de jouer autant en conservatoire que dans de vraies salles de concert. Nous voulons aller au devant de notre public, nous voulons aller le chercher, et ne pas nous contenter du public étudiant des conservatoires, qui nous aime déjà tant.

C’est un vrai pari ! Que nous avons voulu tenir en louant la salle de l’Atrium. Louer, ça veut dire remplir : nous avons besoin de cette billetterie pour financer notre location. C’est arithmétiquement fort simple.

Alors, passez le mot. Venez à Chaville !

⇒ la billetterie